house image
  • Taille de la police: A- A+
picture

          Le couvent de Mar Doumith a été établi en 1818 par l’ordre des Antonins pour répondre au désir du patriarche d’Antioche Youhannah HÉLOU. À partir de 1932, il devint le noviciat de la congrégation des Antonines. Le couvent de Mar Doumith accueillit des élèves laïcs. En octobre 1932, le décret 5605 institua le Collège de Mar Doumith pour élèves internes et externes.

Actuellement, le Collège est mixte, il compte 1450 élèves qui viennent des régions environnantes pour y acquérir une culture spirituelle et intellectuelle. Il a pour objectif de développer les aptitudes physiques, intellectuelles, spirituelles de ses élèves et leur sens critique ce qui leur permettra de former leur jugement, de les aider à acquérir le patrimoine culturel universel, d’ancrer en eux les valeurs évangéliques et nationales, de les préparer à leur futur métier et de leur apprendre l’ouverture à l’autre, la tolérance et l’amour.

Si avec les anciens programmes transmettre les savoirs était l’objectif principal de l’école; et si les méthodes pédagogiques étaient le plus souvent académiques, centrées sur le « maître », aujourd’hui l’élève est le centre du processus pédagogique. L’école ne se contente plus des savoirs elle vise plutôt à lui communiquer des savoir-faire et des savoir-être: Elle vise à épanouir sa personnalité, à l’orienter vers son futur emploi, à le former à la citoyenneté, à le rendre autonome: des tâches de plus en plus nombreuses et compliquées qui impliquent de la part de toute la communauté éducative des changements fonciers et systématiques dans les pratiques pédagogiques.

Le projet d’établissement est un facteur important dans la construction de la personnalité de chaque élève. Il implique tous les partenaires du processus pédagogique: les élèves en premier, leurs parents, les enseignants qui travailleront désormais en équipe: pour se concerter, évaluer, réguler afin d’éradiquer l’idée du fatalisme scolaire, refusant ce qu’on appelle des « cas désespérés » pour créer à tous les élèves, sans exception, des conditions de réussite par une démarche lucide et planifiée en ce qui concerne: les problèmes, leurs solutions, leur déclinaison en termes d’objectifs pédagogiques, leur planification dans l’espace et le temps, les méthodes à employer.